La Constipation

Constipation chronique : symptômes, solutions et traitements

Constipation 2 jours, 2 semaines, 2 mois : comprendre et combattre la constipation chronique.

La constipation concerne 1 femme sur 4 en France, dont 2 femmes sur 3 régulièrement. Si vous souffrez de constipation chronique ou persistante, opter pour une solution naturelle respectueuse de la flore intestinale peut être une option intéressante.

La constipation régulière et ses effets

Les personnes souffrant de constipation persistante sont susceptibles d’avoir recours à des laxatifs traditionnels de plus en plus puissants. Or certains laxatifs ou lubrifiants intestinaux traditionnels peuvent avoir pour effet de vider tellement bien les intestins, que la flore intestinale (les bactéries présentes naturellement dans l'intestin et indispensables à son bon fonctionnement) se trouve déséquilibrée.

Cet écosystème bouleversé perd alors en efficacité : la constipation revient. C’est un cercle vicieux qui peut se reproduire pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. 

La constipation passagère ou occasionnelle

La constipation se repère par  un ralentissement du transit : votre fréquence d’évacuation diminue. Il n’y a pas réellement de norme : si vous allez à la selle tous les jours, une fréquence d’évacuation passant soudainement à 2 ou 3 jours sera un signe de constipation passagère.

Les femmes ont un transit plus lent, et pour certaines, un passage aux toilettes tous les 3 jours sera parfaitement normal. C’est d’abord le changement du rythme habituel  qui est un symptôme de constipation passagère.

Lutter contre la constipation sur le long terme

Pour traiter la constipation, on peut utiliser des laxatifs conventionnels, mais il peut s’avérer plus bénéfique à long terme de suivre un programme "anti-constipation" naturel.

Si vos crises de constipation s’étalent sur plusieurs semaines, entreprendre un programme "anti-constipation" naturel, basée sur un apport en fibres végétales constitue une solution intéressante.

Avec OptiFibre®, par exemple, vous ajoutez des fibres naturelles à votre alimentation : sans modification du goût, votre apport en fibres augmente, et cette consommation supplémentaire stimule par une action naturelle la fréquence d’évacuation des selles.

Des douleurs ou du sang dans les selles doivent systématiquement vous amener à consulter un médecin.

En savoir plus sur OptiFibre®