Tout savoir sur la constipation et le transit

Constipation et douleurs : quel lien ?

En plus d’être une importante source d’inconfort digestif, la constipation, qu’elle soit chronique ou occasionnelle, peut aussi être à l’origine de certaines douleurs abdominales, dorsales, voire cérébrales. Comment reconnaître des douleurs liées à la constipation ? Que faut-il faire pour les soulager ?

La constipation : quelles caractéristiques ?

La constipation est un trouble du fonctionnement intestinal qui se définit principalement par une évacuation insuffisante des selles. Ces dernières restant trop longtemps au sein des intestins vont avoir tendance à s’assécher et à durcir, ce qui rend leur expulsion souvent difficile, voire douloureuse. En général, la constipation est avérée lorsque la fréquence des selles est inférieure à trois fois par semaine. Elle est dite « sévère » lorsqu’on passe à une fois par semaine. La consistance des selles est un élément important du diagnostic. En effet, il est possible d’aller quotidiennement à la selle, mais d’être quand même constipé, car la défécation est pénible.

La constipation : quels types de douleurs ?

femme au bureau avec mal de ventre En plus des symptômes classiques qu’elle occasionne dans la majorité des cas (ballonnements, gaz…), la constipation peut aussi générer différents types de douleurs :

  • Des douleurs abdominales : celles-ci seront plus ou moins intenses en fonction de la sévérité du trouble et de la matière fécale retenue. Généralement, les douleurs sont concentrées au niveau des fosses iliaques et peuvent s’étendre à l’ensemble de la cavité abdominale. Attention à ne pas les confondre avec des douleurs épigastriques liées au stress.
  • Des douleurs lombaires : l’accumulation des selles dans le côlon va, à terme, exercer une pression excessive sur les vertèbres lombaires. Cette sensation douloureuse se montre résistante aux antalgiques. Elle est même accentuée par l’envie d’aller à la selle.
  • Des douleurs pelviennes : la constipation touche majoritairement les femmes. À ce titre, ce sont elles qui sont également les plus concernées par ce type de douleurs sises dans le bas-ventre.
  • Des douleurs anales : elles s’expliquent par une sollicitation excessive des muscles anaux, par la formation de lésions lors du passage de selles dures ou encore par l’apparition d’hémorroïdes.
  • Des maux de tête : la constipation, et plus généralement les troubles du transit intestinal, peut favoriser la survenue de céphalées.

La constipation : quelles solutions antidouleur ?

optifibre boite de 125g Pour apaiser ces différentes douleurs, il faut en éliminer la cause. Pour venir à bout de la constipation, il est un levier sur lequel il est possible d’agir efficacement : l’alimentation. En l’absence d’origine organique, iatrogène ou pathologique avérée, la paresse intestinale est généralement de nature fonctionnelle. Pour rétablir un mécanisme péristaltique qualitatif, il est donc nécessaire de veiller à ce que l’on mange. Le faible apport en fibres alimentaires est, bien souvent, responsable de la constipation. Vous pouvez augmenter vos apports en fibre avec OptiFibre®.

100% d’origine végétale, il agit de manière naturelle et progressive sur votre transit.