Constipation femme enceinte et enfant

La constipation chez la femme enceinte : que faire ?

Comme près d’une femme enceinte sur deux, vous êtes atteinte de constipation ? Rassurez-vous : il existe de nombreuses solutions compatibles avec la grossesse pour résoudre votre problème de transit. Bien souvent, il suffit d’adapter votre alimentation pour constater une amélioration.

Constipation et grossesse : quels traitements médicaux ?

Par précaution, vous devez bannir l’automédication durant toute votre grossesse. Évitez donc d’avoir directement recours aux laxatifs : plusieurs d’entre eux sont déconseillés chez la femme enceinte. Les laxatifs stimulants, notamment, peuvent entraîner des crampes abdominales, de l’accoutumance et même des colopathies fonctionnelles… Demandez conseil à votre médecin. Si nécessaire, il pourra vous prescrire un laxatif doux, dont l’absence de dangerosité (pour vous comme pour bébé) a clairement été démontrée.

Constipation et grossesse : quels remèdes naturels ?

huiles essentielles et tisane couleur jaune Huiles essentielles, tisanes anti-constipation… Vous trouverez beaucoup de remèdes naturels dans le commerce. Mais gardez bien à l’esprit que « naturel » ne signifie pas forcément « sans risque ». En réalité, beaucoup de plantes et d’huiles essentielles sont contre-indiquées durant tout ou partie de la grossesse. Par exemple, vous pouvez normalement boire de la tisane d’artichaut pour réguler votre transit. C’est d’autant plus intéressant que l’artichaut est une bonne source de vitamine B9, essentielle au développement de bébé. En revanche, évitez les infusions de bourdaine et de rhubarbe. Au moindre doute, demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Constipation en étant enceinte : que faire du point de vue alimentaire ?

optifibre boite de 125g Pour combattre et prévenir la constipation durant votre grossesse, vous devez :

  • Vous hydrater suffisamment (buvez au moins 1,5 L d’eau par jour) ;
  • Adopter une alimentation équilibrée, variée et riche en fibres.

Pour faire le plein de fibres, bonnes pour votre transit, faites la part belle aux fruits frais, aux fruits secs, aux légumes verts, aux légumineuses (ex. : lentilles) et aux céréales complètes dans vos menus. Les pruneaux, notamment, comptent parmi les meilleurs aliments laxatifs.

Vous pouvez aussi utiliser un laxatif d’origine végétale comme OptiFibre® : Composé de fibres de guar partiellement hydrolysée qui permettent de compléter vos apports alimentaires en fibres. Sans goût ni odeur, il passe totalement inaperçu dans les yaourts, les soupes ou encore les smoothies. De plus, il est sans danger durant la grossesse et l’allaitement. Veillez toutefois à respecter les conseils d’utilisation du produit et à suivre les recommandations de votre médecin.

Conseil bonus : en parallèle de vos efforts alimentaires, faites aussi du yoga prénatal, des exercices de sophrologie ou une activité sportive « douce » (ex. : natation) pour stimuler votre transit.