Les causes de la constipation chez l'enfant

LES CAUSES DE LA CONSTIPATION CHEZ L’ENFANT


La constipation chez l’enfant est due à plusieurs facteurs, comme :


● L’alimentation ;
● L’hydratation ;
● Le stress ;
● Le fait de se retenir trop longtemps.


Tout comme chez l’adulte, la constipation fonctionnelle de l’enfant, c’est-à-dire sans pathologie sous-jacente, est généralement sans gravité. Elle est particulièrement courante chez les enfants dans les premières années de la vie1 mais peut apparaître à n’importe quel âge. En revanche, elle est rare chez le bébé de moins de 2 mois. Si votre nourrisson présente des troubles digestifs récurrents, nous vous conseillons de consulter un pédiatre.


Constipation chez l’enfant : les causes alimentaires


La constipation de l’enfant de 3 ans ou plus est souvent liée à son régime alimentaire. En général, il ne consomme pas assez d’aliments riches en fibres, d’où un transit ralenti2,3. Il peut aussi avoir tendance à manger un peu trop d’aliments « constipants » comme le riz, les bananes ou encore les carottes cuites.

Pour vous assurer que votre enfant consomme sa ration journalière de fibres, nous vous conseillons d’essayer de savoir ce que votre enfant a mangé à la cantine pour adapter le menu de son dîner. Pour l’aider à manger suffisamment de fibres, vous pouvez lui donner :

● Des fruits frais avec leur peau (une pomme par exemple) ;
● Des légumes verts ;
● Des céréales complètes comme des féculents à base de farine complète ;
● Des légumineuses comme des haricots secs ou des lentilles.

Veillez à ce que votre enfant ait une alimentation saine et équilibrée en limitant sa consommation de produits sucrés au moment du goûter. De façon générale, privilégiez les repas faits maison avec des ingrédients de saison. Chez les enfants, il est recommandé de consommer entre [âge de l’enfant + 5] et [âge de l’enfant + 10] g de fibres par jour10,11. Par exemple, pour un enfant de 10 ans, il est recommandé de consommer entre 15 et 20g de fibres par jour.

En cas de constipation chez un enfant de plus de 3 ans, vous pouvez compléter sa ration en fibres avec des denrées alimentaires. Sans goût, sans odeur et incolore, OptiFibre® se mélange facilement à l'alimentation et contient des fibres de guar qui rééquilibrent naturellement la flore intestinale et provoquent un effet laxatif doux4. Veillez à respecter les recommandations inscrites sur l’emballage et consultez votre médecin ou pharmacien pour ajuster la quantité de fibres à consommer en fonction de l’âge de votre enfant.


DÉCOUVREZ LE PRODUIT OPTIFIBRE


Votre enfant boit-il assez d’eau ?


Saviez-vous que les selles sont principalement composées d’eau ? Logique, donc, que celles de votre enfant soient sèches et difficiles à évacuer s’il ne boit pas assez.

Vous pouvez varier ses apports en eau en lui proposant des jus de fruits frais ou peu sucrés. Préparer une boisson originale avec votre enfant peut faire l’objet d’une activité en famille et peut même se transformer en rituel du week-end. Vous pouvez faire, par exemple, des smoothies ou des boissons pétillantes sans sucres ajoutés. Évitez les sodas riches en glucides ou édulcorés au quotidien : ils habituent au goût sucré et génèrent en conséquence le refus de l’eau comme boisson.

N’hésitez pas à lui proposer vous-même des verres d’eau, sans attendre qu’il manifeste sa soif, et mettez une gourde dans son cartable. Une paille colorée, un joli gobelet ou une rondelle d’orange apporteront un peu de fantaisie à un verre d’eau pour inciter votre enfant à boire.

À savoir : entre 9 et 13 ans, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) recommande d’avoir un apport total (alimentation et liquides) compris entre 1,9 et 2,1 litres d’eau par jour5. Sachant que la boisson contribue à 60% à cet apport hydrique, cela revient à boire environ 1 litre d’eau par jour. Au-dessus de 14 ans, la consommation d’eau doit être similaire à celle d’un adulte, soit au minimum 1,5 litre par jour6.


Constipation de l’enfant: autres causes possibles


La fatigue, le stress et l’anxiété peuvent aussi favoriser les troubles digestifs de l’enfant lorsqu’il commence à grandir. En effet, l’apprentissage de la propreté, les grandes étapes de la scolarité, un voyage, un déménagement ou un changement dans les habitudes de vie sont autant d’événements qui peuvent déclencher une constipation chez l’enfant7.

À cause d’un précédent épisode de constipation, votre enfant peut avoir pris l’habitude de se retenir le plus longtemps possible, par peur d’avoir mal ou encore par gêne. En effet, il est possible que votre enfant n’ose pas demander la permission de quitter la classe pour se rendre aux toilettes.

Le mauvais état des toilettes de l’école est aussi une cause courante de constipation chronique chez l’enfant8. Si le problème est récurrent, n’hésitez pas à en parler avec son professeur.

De manière générale, essayez de briser le tabou autour des problèmes de transit avec votre enfant. Cela vous permettra d’en parler plus librement afin de trouver des solutions contre la constipation.

La prise de médicaments peut également être à l’origine d’un transit ralenti9. Enfin, beaucoup plus rarement, une maladie peut être responsable de sa constipation. Dans le doute, mieux vaut consulter un pédiatre ; à plus forte raison si votre enfant se plaint d’avoir mal.


Découvrez les conditions d’utilisation de notre produit OptiFibre®, qui agit grâce à son mode d’action naturel en cas de constipation chez l’enfant. Convient à l’enfant dès 3 ans10,11.


OptiFibre® est une denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales qui s’utilise sous contrôle médical.

Toute constipation récente inexpliquée par le changement du mode de vie, toute constipation accompagnée de douleurs, de fièvre, de gonflement du ventre doit faire demander l'avis du médecin. En cas de doute ou de persistance des symptômes au-delà de 7 jours, demandez l’avis d’un professionnel de santé. Chez l’enfant, la prise en charge de la constipation demande impérativement un avis médical.

1. Van Den Berg MM, Benninga MA, Di Lorenzo C. Epidemiology of childhood constipation: A systematic review. Am J Gastroenterol. 2006;101:2401–9.
2. Morais MB, Vítolo MR, Aguirre AN, Fagundes-Neto U. Measurement of low dietary fiber intake as a risk factor for chronic constipation in children. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 1999 Aug;29(2):132-5.
3. Roma E, Adamidis D, Nikolara R, Constantopoulos A, Messaritakis J. Diet and chronic constipation in children: the role of fiber. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 1999 Feb;28(2):169-74.
4. Takahashi, H., Wako, N., Okubo, T. et al. (1994). Influence of partially hydrolyzed guar gum on constipation in women. Journal of nutritional science and vitaminology 40(3):251.
5. EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition, and Allergies (NDA); Scientific Opinion on Dietary reference values for water. EFSA Journal 2010; 8(3):1459.
6. Jequier E., Constant F. « Pourquoi faut-il boire de l’eau ? Pour maintenir la balance hydrique. » Cahiers de nutrition et diététique. Septembre 2009 : 44, 190-197.
7. Mouterde O. Traitements de la constipation du nourrisson et de l'enfant. Archives de pédiatrie. 2016;23(6):664-667.
8. Lundblad B, Hellström AL. Perceptions of School toilets as a cause for irregular toilet habits among schoolchildren aged 6 to 16 years. J Sch Health 2005; 75(4):125-128.
9. Reinberg O., Meyrat B.-J., Vasseur Maurer S., Nydegger A., Groupe médico-chirurgical de gastro-entérologie pédiatrique CHUV. « La constipation chez l’enfant. » Revue médicale suisse. Janvier 2011 : 7, 225-6.
10. Korczak, R., Kamil, A., Fleige, L., Donovan, S. M., & Slavin, J. L. (2017). Dietary fiber and digestive health in children. Nutrition reviews, 75(4), 241-259
11. Bellaïche, M. (2016). Constipation chez l’enfant. https://www.fmcgastro.org/wp-content/uploads/file/pdf-2016/175_178_Bellaiche.pdf


Découvrir nos autres conseils

Plus de conseils